Qu'est ce que c'est ?

 

L’hallux correspond au 1er orteil  tandis que valgus signifie « en dehors ». L’hallux valgus est une déformation fréquente au cours de laquelle le premier orteil va être dévié vers l’extérieur.

hallux valgus image pré-opératoire Dr PERRIER Cyril Dr LOPES Ronny

Hallux valgus: déformation pré-opératoire

 

La tête du premier métatarsien se porte vers l’intérieur et glisse de son socle composé par 2 petits os nommés sésamoïdes.

Hallux valgus: bursite Dr PERRIER Cyril Dr LOPES Ronny

Hallux valgus: bursite

 

Le/la patient(e) devient alors gêné(e) par l’«oignon (bursite)» qui correspond à la bosse osseuse (=exostose)  provoquée par le sommet de la déformation.

 

L’importance de l’hallux valgus est mesurée par différents angles sur les radiographies.

Hallux valgus: image radiologique de la déformation Dr PERRIER Cyril Dr LOPES Ronny

Hallux valgus: image radiologique

 

Pourquoi j'en ai un ?

On ne sait pas répondre à cette question mais on connaît plusieurs facteurs favorisant:

  • l’association d’un 1er orteil long et d’un 1er métatarsien court,
  • le port de certaines chaussures et notamment celles pointues et à talons,
  • l’hérédité puisqu’il existe des formes familiales,
  • le pied plat,
  • l’hyper laxité et la laxité plus importante chez les femmes.

Comment ça évolue ?

L’évolution de cette lésion est un cercle vicieux qui évolue en 4 stades (selon la sévérité de la déformation). Effectivement plus la tête du premier métatarsien glisse en dedans des sésamoïdes plus le gros orteil se porte en dehors. Les tendons extenseurs et fléchisseurs de l’hallux entretiennent et majorent cette déformation.

Avant-pied rond avec durillons et hyper-appuis Dr PERRIER Cyril Dr LOPES Ronny

Avant-pied rond avec durillons

Secondairement la déviation vers l’extérieur du gros orteil va avoir un retentissement sur les orteils latéraux adjacents avec l’apparition progressive de douleur, de durillons plantaires (cf photo) et de griffes d’orteils.

Il existe ainsi différentes variétés d’hallux valgus selon l’association de troubles sur les rayons latéraux.

Plus tardivement le deuxième risque évolutif est celui d’une diminution de la mobilité de l’articulation du gros orteil en raison d’une arthrose liée à un mauvais fonctionnement articulaire. L’arthrose métatarso-phalangienne se nomme hallux rigidus.

Hallux valgus sévère avec griffe d'orteil Dr PERRIER Cyril Dr LOPES Ronny

Hallux valgus sévère avec griffe d’orteil

La déformation irréversible dans cette lésion ne peut être corrigée que par la chirurgie.

 Il est préférable d’intervenir avant l’atteinte des orteils latéraux et l’apparition de l’arthrose.

Quels sont les symptômes ?

Ils sont très variables d’une personne à une autre et selon l’évolution de l’hallux valgus.

Il n’existe aucune corrélation entre la déformation et la plainte des patients.

La plainte principale reste tout de même le frottement douloureux entre la bosse en regard de la tête du 1e métatarsien (appelée communément « l’oignon ») et la chaussure et par conséquent la gène au chaussage.

Lorsque qu’il existe des retentissements sur les rayons latéraux peuvent apparaître secondairement des douleurs sous les tête des autres métatarsiens (ce sont des «métatarsalgies») ou en regard de frottements liés à la mise en griffes d’orteils. Les zones d’hyperappui et de frottements se traduisent par des troubles cutanés tels que les «durillons», les «cors» et loeil de perdrix.

Que faut-il faire ? Quand doit-on m'opérer ?

Dans un premier temps

un chaussage adapté, des soins locaux, des anti-inflammatoires ou encore parfois des séances de kinésithérapie peuvent être efficaces au début pour lutter contre l’inflammation de l’oignon. 

Ensuite des mesures podologiques comme le port de semelles ou d’orthoplasties peuvent soulager vos douleurs et lutter contre l’aggravation de la déformation. Contactez alors votre podologue !

Un traitement médical premier doit toujours être entrepris mais celui-ci n’a pour but que de soulager les douleurs et n’agira en rien sur la déformation.

Il est inutile de prolonger ce traitement en cas d’apparition de douleurs sur les orteils latéraux et/ou d’arthrose.

L'adaptation des chaussures a ses limites. Dr PERRIER Cyril Dr LOPES Ronny

L’adaptation des chaussures a ses limites !

Dans un second temps

L’intervention se discute donc en cas d’échec des traitements médicaux:

  • lorsque la lésion est douloureuse
  • lorsque la gène au chaussage est invalidante dans la vie quotidienne

Il n’y a pas de place pour la chirurgie esthétique

Comment préparer au mieux mon intervention ?

Selon les consignes de votre chirurgien, votre intervention sera préparée avec l’aide de la secrétaire en respectant un certain nombre de consignes pré opératoires.

punaiseCHAQUE PATIENT EST UN CAS PARTICULIER ET SEULES LES CONSIGNES DE VOTRE CHIRURGIEN SERONT A RESPECTER.